Forum Le lys Royal Index du Forum Forum Le lys Royal
Forum royaliste ouvert à toutes personnes de n'importe quelle tendance politique, ayant le souhait de débattre, discuter, s'informer, partager, comprendre.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  

Anéantir son ennemi politique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Le lys Royal Index du Forum -> Débats -> Royalisme/République
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marquise
Modérateur


Inscrit le: 23 Mai 2009
Messages: 512
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)
Ascendant: Lion
Mouvement: Providentialiste

MessagePosté le: Lun 31 Aoû - 09:25 (2009)    Sujet du message: Anéantir son ennemi politique Répondre en citant

Dans le domaine de la politique, tous les coups sont permis. Chacun défend ses idées, elles partiraient toutes d’une bonne intention, mais vous savez ce que l’on dit : l’enfer est pavé de bonnes intentions. Par conséquent, nous ne devons pas nous étonner des résultats affreux qui nous incombent de par nos votes, cela est considéré comme normal, certains poussent même le vice en disant que c’est sain. Ben voyons… Ceci est ce que je nomme  “la politique pure” ; en France en tout cas, qui aujourd’hui emploie des méthodes de plus en plus crapuleuses pour faire bien plus que s’imposer. Comme au Etats-Unis, par exemple où la vie des hommes politiques est disséquée, remontant très très loin, afin de les rendre moins crédibles, les anéantir. Pour résumer, montrer les défauts d’untel, qui parfois n’existent même pas, afin de démontrer un homme pire que les autres, et donc ce serait une catastrophe au pouvoir. 

 
En France, c’est un phénomène récent que de s’intéresser à la vie privée des hommes politiques. En 1998, on se marrait bien en disant que les américains étaient ringards, stupides et j’en passe. Pourtant aujourd’hui, nous faisons de même. Mais qu’est-ce qu’on s’en fiche ?! Jusque là, ce n’est pas si grave après tout. Il suffit de se dire que lorsque l’on est connu du public, on accepte la règle d’être sali. Mais c’est grave quand cela touche un parti, et encore ce n’est pas le mot. Je reprends : cela est grave quand des méthodes totalement injustes et malsaines s’appliquent à des groupes sains. Sous la république en France, les façons d’acquérir le pouvoir n’appartiennent qu’à elle. Mais pour les partisans royalistes, c’est dur. Nous devons dire et crier LA vérité. Certains exagèrent car s’exaspèrent, ils sont trop passionnés, sentimentaux donc leur propos dépassent leur pensée. D’autres au contraire, sont mous, passifs et malgré leur sagesse, ils ne font pas de bruit. Si bien que ça arrange nos détracteurs. Comment anéantir son ennemi politique ? En lui collant direct des étiquettes. Les erreurs de la république s’accumulent, et avec l’anarchie qu’elle revendique sans que personne ne s’en rende compte, la France est devenue : un bout de terre qui n’appartient à personne. C’est un peu comme les gens qui ont des choses à se reprocher, à cacher à leurs amis, leurs proches et qui disent : “regardez les défauts des autres ! Surtout pas les miens”. Détourner le regard de la vérité. Et c’est ce qu’il se passe entre républicains et royalistes. Nous, royalistes,  serions la réplique, seulement en défauts et tares, de la république. Donc, fascistes, nazis qui sont des termes forts, détournés eux-même de leur sens propre. Une mise au point s’impose. Et je vais le faire. Et accrochez-vous, parce que j’en ai assez de faire bonne figure pour ne pas entâcher encore plus mes convictions. De toute manière, ne rien dire pour démontrer l’inverse de ce que prétendent les habits bleus, n’est pas une solution car cela revient à s’écraser, et ensuite, je balance mes convictions jusqu’au bout, avec force, avec rage, avec toute ma colère mais aussi mon amour immense pour ma terre, ma patrie, parce que c’est dans ma nature. 
  
  
 
  
Les royalistes seraient en minorité. Logique sous une république. Mais ceci est l’aspect visible. Or, en réalité, je l’ai dit et le re-dit, nous ne sommes pas une minorité car la France est née Royaliste, l’est et le restera, dans l’âme et dans le sang : donc être républicain en France n’a pas de valeur réelle, ce n’est qu’une question de symbole, rien que ça, et les symboles mêmes sont détournés de leur véritable sens. Cher républicain, réveillez-vous ou consultez un spécialiste des défaillances neurologiques parce qu’il faut franchement être crétin pour ne pas s’en rendre compte et le savoir ! Et pour continuer dans ma lancée, les français se moquent éperdument de la politique française ! Ils votent sachant pertinemment qu’ils n’obtiendront rien, mais rien du tout ! Mais ils font leur devoir de citoyens comme on leur a gentiment demandé. Les royalistes seraient nazis. Déjà, là encore on détourne le sens véritable de ce mot, mais il est tellement pas beau qu’il va bien sur la tête des royalistes finalement. Nazis, fascistes et si ils pouvaient nous mettre sur le front tous les mots du dictionnaire qui ne se prononcent pas, ils le feraient ! Alors très certainement que ce genre de personne existe chez les royalistes, comme dans TOUS les divers mouvements républicains. Et oui, la république a ses partis, la monarchie qui s’impose en France avec. Oui, nous royalistes, nous nous imposons. Vous croyez franchement qu’avec tous les outils de communications mis à notre disposition, la république réelle ignore que nous gagnons du terrain et que sa mort est proche ? Proche et certaine ! Et quand je dis quelque chose, c’est bien parce que j’en suis certaine, quand je ne sais pas, je me tais. Voilà une de mes qualités pour ceux qui ne me trouveraient que des défauts. 

 

 
Alors pourquoi fascistes, nazis etc ? Et bien nombreux sont ceux, qui comme moi, trouvent que la France est une terre d’accueille bien trop accueillante. Trop de musulmans sur notre sol, trop d’étrangers alors qu’on n’est même pas fichu de s’entraider entre français. C’est un comble non  ! Et alors ? On a le droit de ne pas les aimer, de dire que trop, c’est trop ! Où sont nos racines ? Nos valeurs ? C’est manger du couscous à tous les repas, et prier le postérieur en l’air dès six heures du matin ?!  J’ai le droit, moi française de dire que la tolérance a des limites. Alors est-ce le combat royaliste ? Non mais cela en fait parti, pour certains comme moi, et pas pour d’autres. L’institution monarchique sur le sol français comme cela doit être. Mais s’obliger au silence au risque de représailles ou dire ce que l’on ne pense pas, c’est de la dictature ! Pure et simple ! Apprendre des autres cultures, c’est bien, aimer l’étranger et l’aider quand on le peut, c’est parfait. Mais mince ! On perd notre identité ! Je suis française, je veux le rester ! Je n’obéis pas à la république, je l’envoie balader, je n’obéis pas à la dictature, je suis française et rebelle. 
Le combat monarchique, c’est le retour de la monarchie avec de vraies valeurs et la sauvegarde de notre patrimoine. Vouloir être français, et le rester, c’est être fasciste, nazi ça ? Apprécier les autres religions sans se laisser dominer par la conversion et l’invasion notamment musulmane (et merci de ne pas penser que ce n’est pas vrai, sinon, sachez que je vous catégorise moi aussi de pauvre abruti) sur son propre sol, c’est être fasciste ça ? Non, c’est être français, ni plus, ni moins ! 

 
La république c’est du vent : et si toi lecteur n’est toujours pas convaincu, regarde toi, toi et comment tu vis, ce que tu penses. Etre royaliste, c’est aimer son prochain tout en sachant se faire respecter. C’est aimer son pays sans le donner au premier venu avec son baluchon. C’est aimer Dieu et tolérer les autres religions sans qu’elles dominent et pervertissent une âme. 

 
La république, ce n’est qu’un groupement de symbole qui n’a aucune existence valable, si ce n’est que de faire de vous des gens comme aujourd’hui : malheureux, manipulés, abrutis. 
  
Mais j’ai foi en l’avenir, en Dieu. La république mourra, elle est déjà morte et ne partage pas cette phrase si pleine de sens : 
Le roi est mort ! Vive le Roi, vive Dieu ! 

 
http://royalisme-et-religion.blogspot.com/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 31 Aoû - 09:25 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Le lys Royal Index du Forum -> Débats -> Royalisme/République Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com